Loading ...

Résilience agro-sylvo-pastorale Ouest Niger

REPO
> Niger

Enabel et VITO collaborent pour soutenir les pasteurs et agropasteurs du Niger

Enabel et VITO collaborent pour soutenir les pasteurs et agropasteurs du Niger


Le projet REPO de Enabel (Résilience Pastorale Ouest Niger), financé par l’Union européenne, a appuyé la Direction du Développement Pastoral (DDP) du Ministère de l’Élevage afin de favoriser la concertation des partenaires sur le système de suivi de la quantité et de la qualité de la biomasse fourragère (production de matière végétale appétable par le bétail).

Cet atelier visait notamment l’établissement d’une feuille de route pour la DDP et ses partenaires dont l’objectif est de définir un outil innovant de suivi de la biomasse fourragère sèche. Cela devrait contribuer à terme à obtenir un bilan fourrager régulier même en saison sèche, permettant alors de meilleures décisions pour la gestion du bétail.

En effet à l’heure actuelle il n’existe pas de méthodologie concluante d’analyse des images satellitaires permettant cela. VITO (Institut de recherche Belge) au travers d’un accord de coopération avec Enabel, a participé à l’atelier et sera en charge de l’élaboration de cet outil. L’atelier s’est tenu le 16 février 2022 au Palais des Congrès de Niamey et a regroupé une trentaine de participants dont le Ministère de l’Élevage, le Système d’Alerte Précoce de Crise Alimentaire, le Dispositif National de Gestion et de Prévention des Crises Alimentaires, l’Institut National de Recherche Agronomique du Niger, le Centre régional d’Agro-Hydro-Météorologie Agrhymet, ACF (Action Contre la Faim), VSF (Vétérinaires Sans Frontières) et d’autres partenaires importants.

La journée a permis de faire la situation sur le système de suivi et d’évaluation de la biomasse fourragère en général et plus particulièrement à l’aide d’images satellitaires et drones et de dégager les besoins dans le domaine. Les travaux ont permis de définir les grandes lignes d’une feuille de route visant l’élaboration d’une méthodologie de l’évaluation de la biomasse fourragère sèche. L’assemblée a défini la composition d’un comité scientifique multi acteurs qui sera chargé de valider la méthodologie en permettant une bonne concertation entre les acteurs.

Latest news from this project

No news