Promotion du développement de filières agricoles et pastorales durables

RIMFIL
> Mauritania

Mauritanie: Tenue d'un atelier de coordination des actions entre les ONG et les IMF sur le mécanisme de subvention adossée au crédit

  • Atelier de Coordination des actions ONG et IMF sur le mécanisme de subvention adossée au crédit
  • Atelier de Coordination des actions ONG et IMF sur le mécanisme de subvention adossée au crédit
  • Atelier de Coordination des actions ONG et IMF sur le mécanisme de subvention adossée au crédit
  • Atelier de Coordination des actions ONG et IMF sur le mécanisme de subvention adossée au crédit
  • Atelier de Coordination des actions ONG et IMF sur le mécanisme de subvention adossée au crédit


Le programme RIMFIL financé par l'Union européenne et mis en œuvre par Enabel vise la promotion du développement des filières agro-pastorales et durables.

C'est dans ce cadre qu'Enabel a organisé un atelier de coordination des actions entre les ONG et les Institutions de Microfinance (IMF) sur le mécanisme de subvention adossée au crédit du 5 au 7 décembre.

Le premier jour de l’atelier s’est surtout attelé à clarifier le concept de subvention adossée au crédit et à valider le guide de mise en œuvre de ce mécanisme de financement.

Les résultats des discussions ont abouti au développement d’un produit de crédit ‘fonds de roulement’ adaptées aux activités des producteurs agropastoraux.  Pour les autres maillons, notamment les fournisseurs, les transporteurs, les commerçants et les transformateurs, la subvention est aussi disponible, mais sera connecté à un crédit de fonds de roulement selon l’offre des crédits AGR/PME déjà existant au niveau des IMF.  Les ONG faciliteront la mise en relations de ces acteurs. 

Les discussions sur l’introduction de la subvention se sont orientées sur :

    • Le risque de retard dans l’implémentation, de ce fait on cherche une plus grande simplification des procédures; 
    • Lancer les appels à projets avec une claire description des critères d’éligibilité et des restrictions; et
    • Débat sur la disponibilité des fonds pour le crédit, les fonds pour les subventions et les ressources humaines pour le traitement des dossiers.

Afin d’identifier les besoins exacts de financement, plusieurs références ont été utilisées:
  • Une étude diagnostique qui décrit les bénéficiaires et leurs besoins par endroit de concentration des producteurs agricoles (les pôles de production).
  • Par le montage d'une fiche économico-technique (FTE) qui résume l’itinéraire pratiqué avec ses risques (références pour les charges, revenus d’exploitation, besoins en fonds de roulement et en investissement).
  • Chaque groupe a présenté les besoins sur base des études inventaires et des fiches techniques.
Le second jour le sujet de l'éducation financière était à l'ordre du jour. Il n’y a que 14% de la population mauritanienne qui est bancarisé et qui a donc un compte bancaire. L’objectif principal d’une offre en éducation financière est donc :
  • Education financière pour les 2 250 bénéficiaires déjà encadrés par RIMFIL en n’excluant pas d’autres intéressés, afin qu’au moins 30%, soit 675 parmi eux disposent après d’un compte bancaire.
  • Le deuxième objectif est que les formés soient capables de distinguer les obligations de remboursement vis-à-vis du crédit Versus la subvention (dans la subvention adossée au crédit).

La troisième journée de l’atelier a fait l’objet d’une présention par le consultant Bart de Bruyne, des produits financiers envisageables par le RIMFIL.Le consultant a procédé par une présentation des cas de figures similaires aux zones d’interventions et des filières ciblées par le RIMFIL. Ces exemples ont permis d’enrichir la réflexion et ouvrir le débat. Les résultats de ces discussions ont été synthétisés:
  • Communication et adaptation aux besoins des cibles
  • Gestion de risques – éviter des impayés
  • Couverture des frais 
  • Maîtrise des opérations – déboursement au moment opportun (capital suffisante)
Un atelier riche d'échanges fructueux et qui a mis en avant la collaboration. Les résultats ressortis seront la base de la construction d'un mécanisme adéquat au contexte mauritanien en mettant au centre le développement des producteurs agropastoraux.

Latest news from this project

No news