Loading ...

Amuddu : Appui à la mise en œuvre de la stratégie Nationale d’immigration et d’asile

Amuddu
> Morocco show map hide map

Augmentation du nombre de personnes migrantes inscrites au service public d’emploi grâce au travail des agents communautaires

Augmentation du nombre de personnes migrantes inscrites au service public d’emploi grâce au travail des agents communautaires

L’institution d’assistance sociale (Entraide nationale) et le service public d’emploi (ANAPEC) marocains identifient des pistes pour améliorer le référencement des personnes migrantes. Le projet Amuddu lance les premières actions d’échanges et d’information entre les deux institutions pour améliorer le parcours d’insertion économique des personnes migrantes.

« Le travail des agents communautaires recrutés dans le cadre du projet Amuddu a permis en quelques mois d’augmenter le flux de personnes migrant.e.s  vers les agences de l’ANAPEC traduit par l’accroissement d’inscriptions, d’orientations et d’insertions », a affirmé la Cheffe de Service développement de la formation qualifiante et de reconversion à l’Agence Nationale de Promotion de l'Emploi et des Compétences (ANAPEC). 

Elle a vivement loué cette approche innovante qui consiste à renforcer les liens de confiance entre les personnes migrantes et les institutions publiques à travers le travail de proximité des agents communautaires issus de la population migrante installés au sein des agences du service public d’emploi. 

Ces constats ont été partagés lors de l’atelier d’échange avec le personnel de l’Entraide nationale (EN) organisé le 14 novembre 2019 à Rabat et qui a été répliqué au niveau de Casablanca cinq jours plus tard.  

La rencontre, qui a connu la participation de plus de 35 personnes représentant les institutions publiques offrant des prestations inhérentes à la formation professionnelle et l’accompagnement à l’insertion économique, visait à informer le personnel de l’EN sur le projet « Amuddu » et sur l’offre de service de l’ANAPEC. 

Ces échanges entre les représentantes des deux institutions nationales ont permis, entre autres, de dégager des voies d’échanges concrètes et pratiques pour une meilleure coordination et par ricochet à asseoir un processus de référencement systématique lié au parcours d’intégration économique des personnes migrantes. 

« Je suis très heureuse du cadre de coopération liant l’Entraide Nationale et Enabel qui est toujours à l’écoute de ses partenaires via son projet Amuddu », dixit Mme Zohra El Hamdadi, responsable au Service de la coopération et du partenariat de cette institution. 

A l’issu de cet atelier, ponctué par des moments très conviviaux, notamment lors des présentations des agents communautaire issue de la population migrante installés au niveau de ces institutions publiques, les participant.e.s  ont eu le plaisir de connaitre les missions de ces agents recruté.e.s par Enabel dans le cadre du projet Amuddu pour doublement, renforcer ses actions de proximité vis-à-vis de la cible migrante et tester une approche novatrice en appui institutionnel à ses partenaires. 

Dans le même continuum, les participants ont insisté sur la nécessité de renforcer la coordination et de dynamiser davantage les échanges entre l’EN et l’ANAPEC. Cette collaboration sera traduite par des actions conjointes d’information, de formations et d’élaboration d’outils de communication communs qui regroupent les gammes de services offerts et prestés par les deux institutions étatiques dans un format digital et matériel/support de communication. 

  

Latest updates from this project

No updates