Loading ...

Projet Intégré de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts dans la province de la MONGALA

PIREDD_MO
> DR Congo

RDC: Les femmes de la ville de Lisala, actives et investies dans l’entrepreneuriat agricole

Les femmes de Lisala actives et investies dans l’entrepreneuriat agricole


Le Projet Intégré de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts dans la province de la Mongala « PIREDD-Mo » entend lutter contre l’agriculture itinérante afin de préconiser des systèmes agroforestiers durables. A cet effet, plusieurs activités sont menées dans le but d’améliorer la fertilité du sol et d’augmenter le rendement agricole.

Dans la ville de Lisala, chef-lieu de la Mongala, un nombre croissant de personnes s’adonnent aux cultures maraîchères à proximité des rivières Ebabo et Kaba. Dans ces espaces de bas-fond à la périphérie de la ville, les différents marchés sont approvisionnés en légumes par des braves mères de famille.

Marie-France NGBO, Présidente du Champ Ecole Paysan–Maraîcher (CEP–Maraîcher) dans le quartier Ebabo, est l’une de ces braves femmes. « Au départ, dans ce bas-fond, nous pratiquions une agriculture saisonnière. Sans tenir compte des principes et normes agricoles. Chacun évoluait de son côté et se débattait par sa propre expérience et de manière très désintéressée. Nos récoltes étaient de très loin différentes de celles d’aujourd’hui. Quand les agents de l’Inspection Provinciale de l’Agriculture (IPA) sont venus nous accompagner, avec ceux du PIREDD-Mo, nous avons pu installer le CEP–Maraîcher dans lequel nous avons commencé à bénéficier de l’accompagnement de la Monitrice agricole (MONAGRI) Marina BALANDI. En ce temps-là, il n’y avait que trois membres. Voilà qu’une année après, nous sommes 23, dont 12 hommes et 11 femmes très actifs et régulièrement présents », témoigne-t-elle.

Marie-France ainsi que d’autres bénéficiaires de l’accompagnement en normes agricoles appliquent l’expertise reçue lors des formations dans la commercialisation des produits vivriers au quotidien.   Elles jouent un rôle fondamental dans le développement de la province. Dans le domaine agricole, la femme Mongalaise est une actrice remarquable qui apporte une contribution significative à la production vivrière, ainsi qu’à la transformation et la commercialisation des denrées alimentaires.

Latest news from this project

No news