Loading ...

Programme de Développement Agricole dans le District de la Tshopo - Province Orientale – PRODAT

PRODAT
> DR Congo show map hide map

Amélioration de la conservation des récoltes en utilisant des sacs « PICS »

Amélioration de la conservation des récoltes en utilisant des sacs « PICS »

Une bonne conservation des céréales et des légumineuses comme le niébé est essentielle pour l’économie des ménages d’agriculteurs et pour leur alimentation.
Souvent les conditions de stockage de ces produits agricoles ne sont pas adéquates.  Les grains sont dans les maisons et dans des récipients non adaptés.

Ces pratiques habituelles provoquent des pertes importantes en raison de l’attaque des insectes, des rongeurs et des moisissures. Lorsque les grains sont destinés à servir de semence, ces attaques provoquent également une baisse importante de leur pouvoir germinatif.

C’est pour remédier à cela que l’équipe du PRODAT a cherché des moyens de conservation plus efficaces et mieux adaptés.   Ils ont donc testé en 2017 un nouveau type d’emballage, les sacs « PICS » (Purdue Improved Cowpea Storage). 

Ce système de triples sacs, déjà utilisés avec succès en Afrique de l’Ouest, est constitué de deux sacs intérieurs en polyéthylènes peu perméables et d’un sac extérieur en tissu synthétique.

Le programme a fourni soixante sacs PICS à des agriculteurs volontaires pour l’expérimentation et organisé des formations à l’utilisation de ces sacs.

Trois sortes de produits ont été utilisées pour le test, du riz, du maïs et du niébé. 
Les résultats du test sont encourageants. Après 90 jours de conservation les pertes sont minimes et largement inférieures à celles obtenues par les méthodes traditionnelles.

Il a été constaté que les insectes emprisonnés au moment de la mise en sac meurent rapidement faute d’oxygène et que les moisissures ne peuvent pas ce développer car l’étanchéité des sacs ne permet pas à l’humidité d’y entrer.

Le programme envisage donc maintenant de répéter l’expérience afin d’affiner ces premiers résultats et d’appuyer les organisations professionnelles agricoles de la Tshopo, en lien avec les commerçants, pour permettre la diffusion de cette technique de conservation.

Latest updates from this project

No updates