Loading ...

La lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition au niveau du Cercle de Nara (Koulikoro)

LCIANK
> Mali

Au Mali, l'accès aux soins de santé est amélioré grâce à l'introduction des mutuelles

Mali: Amélioration de l'accès aux soins de santé, un pari gagné pour Enabel


Le projet LCIANK emprunte une approche multidimensionnelle et multi-acteurs. Ses activités sont mises en œuvre par 5 ONG belges avec leurs ONG partenaires maliennes pour l'amélioration de la sécurité alimentaire des groupes vulnérables des cercles de Nara, Kolokani et Banamba.
Parmi ces ONG, figurent We Social Movements (WSM) / Mutualité Malienne (UTM) qui a pour rôle de mettre en place des mécanismes de protection sociale afin d'améliorer l'accès aux soins de santé.

Parmi ces ambitions à atteindre, il y a l'accès aux services sociocommunautaires de base qui  constitue une préoccupation majeure pour cette structure afin d'assurer un service durable.

La mutuelle tremplin pour booster la fréquentation des centres de santé

La mutuelle de santé a impacté la vie des communautés bénéficiaires. Avant la mutuelle, la fréquentation du centre de santé n'était pas le premier réflexe des communautés. Le premier recours en cas de maladie était soit l'automédication avec les médicaments de la rue, soit le tradithérapeute. Entre temps, des complications peuvent survenir entrainant ainsi des dépenses occasionnant la vente de bien et moyens de subsistance pour se faire soigner. A la date du 31 décembre 2020, la mutuelle de santé de la commune de Kolokani avait comme effectif 3489 personnes dont 1827 femmes (1745 personnes à jour de cotisations) avec une cotisation annuelle de 6000FCFA par personne couverte avec l'appui de l'Etat malien dans le cadre de l'extension de la couverture maladie au secteur informel et agricole. Cette cotisation est supportée à hauteur de 50% par l'Etat. La mutuelle a réussi à la prise en charge des frais de soins de 1428 personnes dont environ 814 femmes pour un montant total remboursé de8161390 FCFA durant la même période à travers les conventions de partenariat signées avec les structures sanitaires (Centre de Santé de Référence (CsRef de Kolokani, 2 Centre de Santé Communautaires(CsCom) et 8 Centres de santé secondaires). La prise en charge des frais de soins est assurée selon le système du tiers payant à savoir le paiement direct de 30% en ambulatoire et 20% en hospitalisation par le mutualiste et les 70 à 80% sont remboursés par la mutuelle respectivement en ambulatoire et en hospitalisation. L'effectif total de la mutuelle de santé de Kolokani est passé de 2025 personnes en 2019 année de sa création à 3489 en 2020 soit un taux d'accroissement de 72,29%.

Au regard de ces résultats, les autres constats relevés dans la communauté sont:

L 'accès et le recours rapide aux soins de santé qui a pour effet de:

-Réduire le temps d'inactivité de l'inspection par la maladie ce qui permet de vaguer à d'autres activités quotidiennes;
-Réduire le temps d'absence des écoliers à l'école;-Réduire les dépenses de soins de santé des communautés.
-L'arrêt / réduction des ventes de biens personnels, bétails et céréales pour assurer les dépenses des soins de santé,

- Le recours premier au centre de santé en cas de maladie ce qui réduit les cas d'utilisation des médicaments de la rue et d'automédication.

- L' adoption de certains comportements de prévention contre des maladies à travers  des messages d' éducation à la santé.


Témoignage de la Directrice technique du  centre de santé communautaire de Kolokani:  "La mutuelle de santé de Kolokani a beaucoup contribué à l'amélioration de la fréquentation du CSCOM et  surtout à un recours rapide aux soins des patients mutualistes. Elle a soulagé  beaucoup de patients mutualistes pendant la période de l'hivernage où le paludisme  atteint son pic. Avant, les populations étaient attirées plus par le CSREF que par le CSCOM. Cela faisait que le CSCOM était sous fréquenté. Depuis l'arrivée de la mutuelle et du fait que les mutualistes sont constamment sensibilisés sur le respect de la pyramide sanitaire, le centre enregistre des consultations assez croissantes dues aux cotisations des mutualistes. Le centre a aussi profité pour renforcer son plateau technique à travers un kit de laboratoire afin d'offrir au maximum le plus de services aux usagers du centre."

Latest news from this project

No news