Loading ...

Programme d’appui à la filière halieutique au Mali

PAFHA
> Mali

Mali: Tenue du 6ème Comité de Concertation du projet PAFHa+

Mali: Tenue du 6ème Comité de Concertation et de Suivi du PAFHa+


Le 30 novembre 2021 s'est tenu à Mopti, le 6ème Comité de Concertation et de Suivi (CCS) du PAFHa+.

Ce Comité a été reçu par Mr. le Ministre Délégué auprès du Ministre du Développement Rural, chargé de l'Elevage et de la Pêche.
Le CCS a validé le rapport annuel 2020/21 du PAFHa+ ainsi que la planification 2021/22.

Les principaux résultats présentés concernaient:
- la création de 12 Conseils Communaux de Pêche et d'Aquaculture dans le cadre d'une démarche d'appui à la cogestion des pêches
- la consolidation des bonnes pratiques et une baisse des pertes postcapture sur le poisson transformé et le poisson frais
- la production de 52 tonnes de poisson frais en pisciculture communautaire (Pour 100 Fcfa investis, les communautés ont capturé 280 Fcfa de poisson)
- un renforcement des missions de la DNP et des OPP

Les principales recommandations formulées par le CCS ont concerné la recherche de fonds complémentaires pour financer intégralement la construction du port de pêche Ké Macina ainsi que le suivi des dossiers de sécurisation foncière et d'obtention du permis environnemental en lien avec ce projet.

Au terme de l’année 5 d’exécution du projet, les résultats saillants à retenir sont  les suivants :    

Le PAFHa+ a  accompagné la Direction Nationale de la Pêche dans la mise en place de 12 Conseils de pêche et d’aquaculture dans les régions de Ségou et Mopti. Les Conseils de pêche et d’aquaculture sont des organes consultatifs dont le rôle est d’assurer la durabilité de l’activité de pêche et de prévenir et gérer les conflits liés à l’accès aux ressources halieutiques. Les pêcheurs, les gestionnaires traditionnels des pêcheries et les collectivités territoriales ont tous apprécié la démarche qui selon eux répond à leurs préoccupations.  

Le PAFHa+
a contribué à modifier positivement la situation socioéconomique des femmes mareyeuses et transformatrices de poisson fumé partenaires du Projet : environ 90% d’entre elles ont déclaré avoir perçu des changements positifs, notamment en termes de revenus et concernant la perception de leur position au sein de la communauté et/ou de leurs foyers. Le Projet travaille pour faciliter l’accès des transformatrices au marché, pour une bonne commercialisation de leurs produits. A cet effet, il a accompagné la création d’une marque collective de poisson fumé appelée « Ouradi ». Des actions sont en cours pour mettre la marque « Ouradi » sur le marché et la promouvoir auprès des consommateurs maliens.  

Le PAFHa+ a permis en 2021 la production 52 tonnes de poisson frais en pisciculture communautaire au niveau de 59 villages, avec un rendement de 798kg/ha en moyenne, permettant ainsi une contribution significative à l’amélioration de la sécurité alimentaire dans ces villages. Pour 100 FCFA investis par le Projet, les communautés ont récolté 280 FCFA de poisson. Les ventes d’une partie de la production alimentent des caisses villageoises, permettant de financer des actions sociales dans les villages.  



Latest news from this project

No news