Loading ...

Déploiement des politiques migratoires au niveau régional

DEPOMI
> Morocco

La société civile, acteur clé dans le déploiement des politiques migratoires dans les régions du Maroc

La société civile, acteur clé dans le déploiement des politiques migratoires dans les régions du Maroc

Actif dans les régions de l’Oriental, Béni Mellal-Khénifra et du Souss-Massa, le projet Déploiement des politiques migratoires au niveau régional - DEPOMI, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Enabel, collabore avec trois Organisations non-gouvernementales (ONG) implantées dans chacune des trois régions.

Considérées comme étant au plus proche des personnes migrantes et possédant une grande expérience au niveau de l’intégration de la migration dans le développement territorial, ces trois ONG implémentent des activités directement liées aux objectifs du projet DEPOMI. À travers leurs actions respectives, elles visent principalement à favoriser l’intégration socio-économique des personnes migrantes dans les trois régions cibles. Elles ont également pour objectif d'y promouvoir les opportunités de migration sûre, ordonnée et régulière, tout en appuyant la mobilisation de la diaspora des Marocains résidant à l’étranger au profit du développement territorial des régions en question.

Dans le Souss-Massa, DEPOMI a choisi d’œuvrer avec l’organisation M&D (Migrations et Développement), fondée en 1986 par des Marocains émigrés en France. Jusqu’ici, l’ONG experte en migrations a organisé trois ateliers de réflexion sur les questions migratoires avec les collectivités territoriales dans le but de les informer sur les mécanismes d'accompagnement et d'intégration, ainsi que de discuter de leur rôle et de leurs besoins. Elle a également mis en place un premier atelier de réflexion, d’échange et de formation au profit de 18 journalistes de la région afin de les sensibiliser sur les enjeux de la migration et des droits humains. À travers ce type d’événement, M&D vise à promouvoir un discours responsable et objectif ainsi que l’esprit critique dans le traitement des informations liées à la question migratoire.

Dans l’Oriental, c’est avec le CEFA (Comité européen pour la Formation et l’Agriculture), actif au Maroc depuis 1998, en association avec ProgettoMondo et ASTICUDE (Association Thissaghnasse pour la Culture et le Développement), que le projet DEPOMI travaille pour la défense des droits des personnes migrantes et leur accès aux services de base au niveau des secteurs de l’éducation et de la santé. L’organisation italienne a de son côté commencé à impliquer l’AREFO, l’Académie régionale d’Éducation et de Formation de l’Oriental, en vue de préparer les activités d’information et de sensibilisation dans les établissements scolaires. Ces activités seront composées de débats, journées portes ouvertes, concours culturels et sportifs, ainsi que d’ateliers thématiques concernant spécialement la migration, les droits humains, la tolérance et la bonne citoyenneté.

Enfin, c’est l’ONG ProgettoMondo Mlal (Mouvement des Laïcs d’Amérique latine), en collaboration avec le CEFA, qui implémente les activités du projet DEPOMI dans la région de Béni Mellal-Khénifra. Fondée en Italie en 1966 et active en Afrique à partir de 1995, cette organisation concentre ses projets sur le développement durable, la justice, les migrations et l’éducation mondiale. Dans cette région du centre du Maroc, ProgettoMondo a d’ores et déjà organisé un atelier visant à développer un outil de suivi pour la Maison des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration afin d’améliorer la qualité de l’accueil et de l’orientation des MRE de retour et des personnes migrantes originaires de pays tiers. L’ONG italienne a également conduit une formation intitulée « La protection des migrants : système juridique et techniques d’accompagnement » au profit de diverses acteurs comprenant la Maison des Marocains du monde et des Affaires de la migration, la Délégation régionale de la Santé, l’Académie régionale de l’Éducation et la Formation, la Commission régionale des Droits de l’Homme, le Croissant-Rouge marocain, l’Entraide Nationale et l’Agence de Développement social.

Solidement intégrées dans le tissu social de leurs régions respectives et fortes d’une compréhension très précise des spécificités de ces dernières, M&D, le CEFA et ProgettoMondo se trouvent donc dans une position idéale pour implémenter des activités du projet DEPOMI et contribuer ainsi de façon active au déploiement de politiques migratoires basées sur le respect des droits humains au niveau régional au Maroc.

Latest news from this project

No news