Projet de renforcement des compétences des fonctionnaires (F/H) au niveau central et local.

PRC II
> Morocco

Maroc : La première phase d'IDARATHON s’achève en beauté, pour un lancement de la seconde sur les chapeaux de roues!

  • Maroc : La première phase d'IDARATHON s’achève en beauté, pour un lancement de la seconde sur les chapeaux de roues
  • Maroc : La première phase d'IDARATHON s’achève en beauté, pour un lancement de la seconde sur les chapeaux de roues
  • Maroc : La première phase d'IDARATHON s’achève en beauté, pour un lancement de la seconde sur les chapeaux de roues
  • Maroc : La première phase d'IDARATHON s’achève en beauté, pour un lancement de la seconde sur les chapeaux de roues

La première phase d’IDARATHON 2, lancée en novembre 2022, s’achève avec le sacre de 3 des 12 projets innovants imaginés par les représentants de l’Administration marocaine aux niveaux central et local. Après un appui soutenu par des coachs experts et l’utilisation d’outils et méthodes agiles, les projets gagnants seront accompagnés encore plusieurs mois afin d’être adoptés et implémentés dans plusieurs Administrations. Revivez avec nous ces derniers mois en mots et en images. 


 IDARATHON ? Quelles nouveautés pour la seconde édition ?

« IDARATHON » - contraction des termes IDARA (« administration » en arabe) et HACKATHON - est une compétition imaginée dans le cadre du programme e-TAMKEEN. Les fonctionnaires du Maroc y sont amenés à innover pour imaginer des solutions digitales aux challenges de l'Administration Publique. La première édition d’IDARATHON, organisée en 2020, a donné lieu à la création de 6 idées de projets innovants. Elle s’est adressée aux 14 départements partenaires du programme e-TAMKEEN et a permis de former plus de 100 fonctionnaires sur l’importance du digital, de l’innovation et de la créativité au sein du secteur public.  

En 2022, IDARATHON est revenu pour sa seconde édition, avec de grandes nouveautés. D’abord, cette année, la compétition était ouverte à tous les ministères du Maroc, sans exception. Ensuite, l’accent a été mis sur la concrétisation des trois projets vainqueurs. Pour ce faire, un dispositif d’accompagnement des équipes de bout en bout - depuis l’idéation jusqu’au développement technique - a été conçu, en plus de l'introduction de nouveaux acteurs : les Challenge Owners. Ces derniers sont des personnes clés dans les différents ministères qui, par leurs connaissances et leurs positions hiérarchiques, sont en mesure d’orienter les projets et de les porter au sein de leurs administrations respectives. 

Enfin, pour suivre l’actualité en perpétuelle mutation, les challenges ont été redéfinis cette année en concertation avec le Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, qui porte avec Enabel ce grand évènement. Ainsi, les équipes idarathonniennes ont été amenées à réfléchir sur les services e-Gov au profit des usagers (citoyens, entreprises et société civile), l’inclusion numérique pour améliorer l’usage des services de l’Administration, ainsi que la gouvernance et la gestion de la data au sein de l’Administration (En savoir plus).  


Un lancement préparé avec minutie

Après plusieurs mois de collaboration entre les partenaires d’e-TAMKEEN, IDARATHON 2 a été officiellement lancé le 2 décembre 2022 à l’occasion d’une cérémonie présidée par la Ministre déléguée auprès du gouvernement de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, Dr. Ghita Mezzour, Son Excellence Madame l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Maroc, Véronique Petit, et Madame la Représentante Résidente d’Enabel au Maroc, Tunisie et Mauritanie Evelien Masschelein (Revoir la cérémonie de lancement).  
Les activités avaient toutefois démarré avant ce moment fort. En effet, les premiers Challenge Owners ont été mobilisés dès novembre, durant deux ateliers, afin de clarifier leurs rôles dans le cadre de la compétition et de préparer au mieux le portage institutionnel des futures solutions. En parallèle, les membres du Réseau des Communicants de l’Administration Marocaine se sont impliqués avec beaucoup d’entrain pour appuyer la promotion d’IDARATHON, au sein-même des ministères et vis-à-vis des acteurs extérieurs.  

Grâce à ce soutien, les candidatures pour la deuxième édition de ce hackathon inédit ont pu être lancées rapidement. Au total, plateforme idarathon.ma a comptabilisé près de 200 inscriptions de fonctionnaires qui ont pu assister aux webinaires d’inspirations. Ces ateliers en ligne ont servi d'entrée en matière grâce à une réflexion collective sur les challenges choisis et sur l’innovation publique, en plus de l’introduction de notions clés et d’outils agiles utiles pour la création de projets.  


Le hackathon, un premier moment phare d’IDARATHON, suivi d’un coaching intensif
 

Dans IDARATHON, la première étape clé est bien entendu le hackathon. Pour cette édition, la compétition s’est déroulée à Rabat du 13 au 15 décembre 2022, en présence des 48 candidats et 49 candidates retenus. Durant cette expérience humaine riche, pas moins de 12 équipes se sont constituées de manière intra- et interministérielle et en alliant des profils très variés, des fonctions relatives aux systèmes d’informations aux ressources humaines en passant par la communication et la formation. Accompagnés par des coachs experts, les idarathonnien.ne.s ont défini des problématiques et utilisé des méthodes d’empathie et d’idéation pour concevoir des projets innovants. En fin de hackathon, leurs idées et hypothèses ont également été mises au défi face à des utilisateurs potentiels, représentés physiquement par des citoyens fonctionnaires, employés agricoles ou encore étudiants.
  
Mais ce qui fait la spécificité d’IDARATHON vis-à-vis des hackathons traditionnels, c’est l’accompagnement des équipes sur le long terme. En effet, le moment de compétition a été suivi de plusieurs sessions de coaching en ligne et en présentiel afin d’améliorer la pertinence des projets et d’affiner la démarche d’itération terrain. Les membres des groupes s’y sont accordé sur un modèle innovant, un schéma de portage et un business case, avant de se lancer sur le prototypage de leurs outils. De plus, toujours pour augmenter les chances de concrétisation des projets, une séance de « match-making » en présence des équipes et des Challenge Owners s’est tenue parallèle. L'objectif était d’impliquer les niveaux stratégiques des Administrations publiques, avant même la sélection des projets gagnants. 

In fine, cette quantité d’heures de travail a été d'une grande utilité pour la présentation des projets devant le jury le jour de la cérémonie de remise des prix. Dans cet esprit, la dernière étape a consisté en un bootcamp de deux jours haut en couleur pour marquer la finalisation des prototypes et la préparation des pitchs.  


La consécration des projets gagnants pour clôturer la première phase d’IDARATHON 

Fin prêts, 24 idarathonniens et idarathonniennes, au nombre de deux par équipes, se sont rassemblés la matinée du 17 février 2023 pour défendre leurs idées et prototypes devant un jury morocco-belge composé de 7 personnalités de haut-rang : Patrick Gaudissart, Operations Manager pour Enabel ; Sarrah Cherif D’Ouezzan, Head of StarGate ; Francis Lemoine, Chargé de programme pour la Délégation de l’Union Européenne au Maroc ; Lamiaa Benmakhlouf, Directrice Générale du Technopark/MITC ; Hicham Chiguer, Président de l’AUSIM ; Khouloud Abejja, Directrice Transformation Digitale à l’Agence de Développement du Digital ; Ibrahim Ouassari, Directeur et Fondateur de Molengeek.  

Le jury a longuement délibéré sur bases de critères établis tels que l’innovation, l’impact le prototype, ainsi que les potentialités de portage institutionnel et d’intrapreneuriat. A l’issue de ces discussions, malgré un résultat très serré, trois équipes se sont démarquées. Celles-ci ont été primées lors de la cérémonie organisée dès l’après-midi, sous la présidence du Directeur Général d’Enabel, Monsieur Jean Van Wetter, et de Madame la Secrétaire Générale du Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, Sarah Lamrani (Revoir la cérémonie de remise des prix).  

Ce moment riche en émotions a sacré l’équipe SEER grande gagnante de la seconde édition d’IDARATHON. Sa solution innovante : une application mobile multi-langue reposant sur la commande vocale pour offrant un accès simple aux services administratifs pour les citoyens en fracture numérique (Projet SEER). La seconde place a été remportée à Agri-Innov’, une solution digitale interactive qui permet aux ouvriers agricoles qualifiés de consulter les offres d’emplois et déposer leurs dossiers de candidatures (Projet AGRI'Innov). Le troisième prix a été attribué à l’équipe OTOTI9A qui a proposé une plateforme en ligne consolidant les informations techniques et administratives des véhicules d’occasion en vente au Maroc (Projet OTOTI9A).   


IDARATHON, ce n’est pas terminé : la phase 2 est lancée dès maintenant  

En tant que vainqueurs d’IDARATHON 2, les équipes SEER, Agri-Innov' et OTOTI9A, prendront part entière à la seconde phase de l’accompagnement. Elles seront appuyées par des experts du digital pour développer les solutions imaginées. De sorte qu’elles enrichissent encore leurs solutions et assurent la concrétisation de celles-ci, elles prendront part en outre à des visites d’inspiration auprès d’acteurs phares de l’écosystème digital et innovant du Maroc.  

Des prix plus spécifiques ont également été attitrés aux vainqueurs et seront déployés dans cette deuxième phase. Dès lors, SEER - en tant qu’équipe gagnante - participera à une formation intensive et un voyage d’études en Belgique. Les équipes Agri-Innov' et OTOTI9A quant à elles suivront des formations certifiantes en méthodologie Agile-SCRUM.  

Les autres solutions ne seront pas laissées pour compte, elles entrent dès à présent dans la banque de projets IDARATHON, qui pourront être portés par les administrations inspirées. Tous les idarathonnien.ne.s, formés à nombres de méthodes et outils, incarneront des ambassadeurs de l’innovation publique pour leurs départements au sein desquels ils pourront développer un mindset de changement et d’amélioration pour un service optimal aux citoyens. 

Latest news from this project

No news