Loading ...

Appui et accompagnement des groupements d'intérêt économique pour le développement de la filière phoenicole au niveau des oasis marocaines

PAGIE
> Morocco

Au Sud-Est du Maroc : l'énergie solaire contribue à la lutte contre le changement climatique

Le PAGIE contribue à la lutte contre le réchauffement climatique et vise à améliorer les conditions de vie des agriculteur·rice·s de dattes avec l’installation des systèmes d’énergie solaire photovoltaïque au sein de 11 unités frigorifiques de valorisation de dattes.   La zone oasienne marocaine compte 25 groupements d’intérêt économique (GIE) de valorisation de dattes qui regroupent les agriculteur·rice·s de dattes et leur permettent de bénéficier d’économies d’échelles. Cependant, les unités de valorisation des dattes des GIE consomment beaucoup d’énergie, ce qui impacte l’environnement tout comme la rentabilité de l’unité.   Afin de remédier à cela, le PAGIE a équipé 7 unités frigorifiques avec des systèmes d’énergie solaire photovoltaïque, et prévoit en équiper encore quatre avant la fin de l’année 2022. Les résultats :  

  • La facture énergétique de ces 7 unités a diminué de 70%, ce qui leur permet d’améliorer le processus de valorisation de dattes et d’augmenter leurs chiffres d’affaires. 

  • Une réduction de 770 Tonnes d’émissions de CO2 par année La production de 770 Tonnes de CO2 par année est évitée estimée pour l’ensemble des 11 unités équipées par le projet par année, ce qui équivaut à l’implantation de 665 hectares de forêt absorbant du CO2. 
 Pour rappel, le PAGIE « Projet d’Appui aux Groupements d’intérêt Économique pour le développement de la filière dattes au niveau des oasis marocaines » est une intervention de coopération bilatérale belgo-marocaine qui vise l’amélioration durable des revenus des petit·e·s agriculteurs et agricultrices de dattes dans les zones oasiennes.

Le projet est mis en œuvre par l’Agence Nationale de Développement des Zones Oasiennes et l'Arganier (ANDZOA), Enabel, les deux Offices Régionaux de Mise en Valeur Agricole de Ouarzazate et Tafilalet (ORMAVAO et ORMVAT), l’Office National de Conseil Agricole (ONCA) et l’Agence de Développement Agricole (ADA).  

Latest news from this project

No news