Portefeuille Régional Thématique Climat - Volet Burkina Faso 2022 - 2026

PRC_BFA
> Burkina Faso

Récupération des terres dégradées au Burkina Faso par Enabel : une visite terrain pour voir les aménagements en cours de réalisation

  • Récupération des terres dégradées au Burkina Faso par Enabel : une visite terrain pour voir les aménagements en cours de réalisation
    • Récupération des terres dégradées au Burkina Faso par Enabel : une visite terrain pour voir les aménagements en cours de réalisation
    • Récupération des terres dégradées au Burkina Faso par Enabel : une visite terrain pour voir les aménagements en cours de réalisation
    • Récupération des terres dégradées au Burkina Faso par Enabel : une visite terrain pour voir les aménagements en cours de réalisation
    • Récupération des terres dégradées au Burkina Faso par Enabel : une visite terrain pour voir les aménagements en cours de réalisation

Une équipe du Portefeuille Thématique Climat Sahel (PTCS) – Volet Burkina Faso a effectué une visite terrain des aménagements par les techniques de Conservation des Eaux et des Sols/Défense et Restauration des Sols (CES/DRS : Cordons pierreux, demi-lunes, zaï) dans les communes de Meguet, de Kando, de Koupela et d’Absouya du 20 au 24 mai 2024. L’objectif de la visite était de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’aménagement   par les agro-pasteurs bénéficiaires du projet desdites communes.

Au regard de la saison pluvieuse qui s’installe à grand pas dans ces localités, il était de bon ton de s’assurer que les agriculteurs ciblés pourront exploiter les superficies concernées par la restauration et la conservation au cours de cette saison humide 2024, dans le cadre du projet Rilgré dont la réalisation est assurée par le consortium Solidar Suisse et Béog nèré Agroécologie. 
Il était question pour l’équipe d’échanger directement avec les populations bénéficiaires dans le but de recueillir les difficultés qu’ils rencontrent, leurs appréciations, leurs préoccupations et leurs suggestions en vue d’améliorer au tant que possible la collaboration pour plus d’efficacité dans la réalisation des activités prévues. Dans certains villages, les cordons pierreux, les demi-lunes et le zaï sont pratiqués de façon combinée sur les mêmes superficies. Par contre, dans d’autres villages, l’absence des moellons a contraint les agriculteurs à ne pratiquer que les demi-lunes et le zaï. C’est le cas par exemple du village de Banka et d’autres villages environnants de la commune de Pouytenga.

Dans toutes les communes visitées, les équipes du consortium Solidar Suisse –Béog nèré Agroécologie sont à pied d’œuvre pour accompagner les populations cibles à maitriser les techniques de restauration et à les pratiquer sur les terres dégradées afin de pouvoir améliorer leurs rendements agricoles dès la saison hivernale 2024. Pour cette année 2024, ce sont 375 hectares de terre dégradées qui sont en aménagement en cordon pierreux, demi-lune et Zaï. Cette superficie vient en complément aux 1150 hectares de terres déjà aménagées par la charrue Delifino. 

Le défi à relever au cours de cette campagne pluvieuse reste la végétalisation de ces terres aménagées qui contribuera également à leur restauration. En rappel, dans le cadre du PTCS volet Burkina Faso, financé par le Royaume de Belgique et mis en œuvre par Enabel, le consortium d’ONG Solidar Suisse –Béog nèré Agroécologie a obtenu un accompagnement financier pour la réalisation du projet Rilgré. Ce projet qui couvre 13 communes dans les régions du Plateau central, du Centre-Nord et du Centre-Est envisage restaurer 2650 hectares de terres dégradées d’ici fin juin 2026 pour une meilleure production agro-pastorale des zones ciblées.  
  
Par Geoffroy ZONGO, Communication Assistant

Latest news from this project

No news