Loading ...

Promotion des droits et l’accès à la Santé Sexuelle et Reproductive

Programme P@SRIS 1
> Benin

Au Bénin, Enabel développe « La masculinité positive » pour promouvoir la planification familiale

Au Bénin, Enabel développe « La masculinité positive » pour promouvoir la planification familiale

Renforcer la contribution des hommes à la lutte contre la mortalité maternelle et infantile dans le Couffo. C’est l’un des défis que s’est donné Enabel à travers le Programme d’Appui à la Santé Sexuelle et Reproductive et à l’Information Sanitaire (P@SRIS). Une action qui intervient dans un contexte où les pratiques socio-culturelles et les relations de pouvoir entre les hommes et les femmes sont sources d’inégalités et où l’accès à la santé et l’égalité entre les sexes demeurent des priorités pour le Bénin (ODD 3 et 5). Depuis novembre 2021, une démarche participative communautaire a abouti (dans 8 villages pilotes du département du Couffo) à l’identification et l’installation des Clubs des Hommes Modèles (CHM).

Le ‘’Club des Hommes Modèles’’ dans un village est un groupe de volontaires bénévoles (de 7 membres) issus de la communauté et travaillant pour la promotion de la santé maternelle et infantile. Ils ont pour mandat de développer des activités de communications pour un changement de comportement envers leurs pairs afin de renforcer le contrôle des naissances au sein des couples (grossesses répétitives ou non désirées, …) et l’utilisation des services de santé. Ces clubs pilotes sont présents dans la zone sanitaire de Klouékanmè-Toviklin-Lalo. Les villages concernés ont été sélectionnés après une analyse des indicateurs sur l’utilisation des services de planning familial. La mise en place de cette initiative a connu plusieurs phases à savoir :
·       Plaidoyer en faveur de l’adhésion des élus locaux, leaders communautaires et acteurs du système sanitaire pour favoriser l’ancrage communautaire des clubs à installer.
·       Identification des Hommes Modèles (HM) dans les villages.
·       Formation et installation des HM dans leurs villages respectifs.
·       Lancement des activités d’éducation des pairs sur les thématiques de la santé maternelle et infantile en l’occurrence la planification familiale, la consultation prénatale la consultation postnatale.

Cette méthodologie a permis la participation des populations elles-mêmes sous le lead de leur chef de village, encadrées par l’équipe de la zone sanitaire, la direction départementale de la santé, les points focaux santé des mairies concernées.

Pourquoi le département du Couffo ?
 

Le département du Couffo fait face à une mortalité maternelle élevée et l’une des causes est la faible utilisation des services de planification familiale (4,5% selon l’EDSV 2018 contre 12,4% au niveau national). Cette faible prévalence contraceptive enregistrée dans ce département serait liée entre autres à la réticence des hommes à laisser leurs femmes bénéficier de la contraception en raison des rumeurs inhérentes aux mauvaises interprétations des effets secondaires, la richesse culturelle que constitue une famille nombreuse, la faible connaissance du panel d’offre de services de contraception moderne…

C’est pour déconstruire ces préjugés et améliorer les connaissances des hommes sur le planning familial que les Clubs des hommes modèles sont mis en place afin d’accompagner les femmes dans la jouissance de leur droit et assurer l’orientation vers les services de santé pour la prise en charge de leurs besoins (en matière de santé sexuelle et reproductive).

Après un semestre d’actions des membres des clubs des hommes modèles dans les villages retenus, quels résultats peut-on déjà noter ?
 :   

A ce jour on constate les résultats suivants :
·       Amélioration de l’utilisation des services de santé maternelle et infantile surtout la contraception dans les centres de santé dont relèvent les clubs.
·       Les Hommes Modèles ont réalisé plusieurs activités de causeries éducatives, de visites à domicile. Ce qui a permis de créer la demande en contraception au niveau des centres de santé.
·       Plus d’une centaine de femmes sont référées par les HM pour l’adoption de méthodes contraceptives modernes. Le récit d’un acteur de santé rencontré lors d’une supervision des activités des CHM en témoigne : « Depuis l’installation des CHM, j’ai remarqué une augmentation de la fréquentation du centre pour les services de la contraception, de la consultation prénatale. Les femmes sont référées par les HM et d’autres viennent d’elles même de plus en plus pour la contraception. Les activités des HM ont permis d’agir sur les préjugés que les populations avaient sur mon centre et je profite de leurs séances de causeries éducatives pour sensibiliser la population de mon aire de responsabilité » (Agent de santé_ Centre de Santé de Lalo). 

La mise en place de CHM est très appréciée par les leaders communautaires et les gestionnaires de la santé pour les résultats qu’elle produit dans les communautés bénéficiaires en termes d’utilisation des services de Santé Maternelle et Infantile (SMI). Ces changements perçus confirment la nécessité d’impliquer les hommes dans la promotion de la SMI dans leur communauté.

Latest news from this project

No news