Loading ...

Création d’un environnement favorable au développement des Chaînes de Valeur Ajoutée (CVA) ciblées et à l'innovation

Programme DEFIA 2
> Benin

Enabel et Développement International Desjardins (DID) s'engagent pour le financement de la filière ananas au Bénin

Enabel et Développement International Desjardins (DID) engagés pour le financement de la filière ananas au Bénin


Faciliter l’accès aux services financiers adaptés aux agri-entrepreneurs de la filière ananas. C’est le but visé par le partenariat unissant le Programme de Développement de l’Entreprenariat dans la filière agricole « DEFIA », mise en œuvre par Enabel au Bénin, DID et le Réseau National des Caisses Villageoises d’Épargne et de Crédits Autogérées (RENACA-Bénin).
Pour atteindre ce but, une campagne de promotion de nouveaux produits financiers du RENACA est lancée depuis le mardi 22 février et s’étend jusqu’au 31 mars 2022. 


4 nouveaux produits financiers pour les producteurs, commerçants et transformateurs d’ananas et une solution mobile de collecte d’épargne dénommée « tontine mobile » sont les produits objets de la campagne promotionnelle menée par le RENACA avec l’appui technique de la DID et le financement de Enabel à travers le programme DEFIA. Afin de faciliter l’accès des acteurs de la filière à des financements adéquats, le programme DEFIA et le projet ADAPAMI du DID ont bâti une stratégie intégrée et innovante prenant en compte l’ensemble des défis liés à l’accès des agri-entrepreneurs à des services financiers adaptés.

Selon Wilma BASS, intervention Manager du Programme DEFIA, cette stratégie comprends 6 volets à savoir : - l’accompagnement technique à 6 Institutions de Microfinance « IMF » (FECECAM, ALIDE, RENACA, PEBCO, BETHESDA, CPEC et COMUBA) pour le développement des produits financiers adaptés aux besoins des acteurs. Une assistance technique assurée par le projet ADAPAMI de Développement international Desjardins (DID).
- l’encadrement des agri-entrepreneurs pour l’élaboration des plans d’affaires/plans de campagne et l’éducation financière. - la mise en place d’un mécanisme de partage des risques de crédit avec les IMF. - l’octroi de subvention d’investissement adossé à des crédits, en partenariat avec le Fonds National de Développement Agricole (FNDA).
- le partenariat avec les banques et fonds d’investissement d’impact et
- la mise en place d’une plateforme d’échange entre l’offre et la demande de financement.

Toutes ces actions, ont permis d’injecter plus de 2, 2 milliards de FCFA dans la filière pour près de 3000 agri-entrepreneurs don’t la plupart sont membres des 15 clusters appuyés par DEFIA, a indiqué Wilma BAAS. « Grâce à l’approche intégrée du financement de DEFIA et son partenaire technique DID/ADAPAMI, le défi à l’accès au crédit dans la filière ananas est en passe de trouver une solution durable », a martelé Prospère Anthène SAGBO, Directeur Général de l’Agence Territorial de Développement Agricole Pôle 7 (ATDA 7). Pour le DG ATDA 7, il appartiendra désormais aux acteurs de la filière de se conformer aux exigences minimales du RENACA et d’entretenir une bonne culture de remboursement des crédits afin de sauvegarder la confiance et l’esprit de collaboration avec ce partenaire.

A cet effet, il a annoncé que des bureaux d’études avec animation des séances d’éducation financière sont mises à disposition pour encadrer les acteurs dans le montage de leurs plans d’affaires, plans de campagne. Jean-Xavier SATOLA, Vice-Président de l’AIAB se réjouit des efforts qui sont consentis afin de promouvoir la filière ananas et de faciliter l’accès aux financements.

A sa suite, le Président du Conseil d’Administration du RENACA, Léon GOUKPANIAN, ajoutera que la campagne promotionnelle lancée est une émanation du partenariat entre DID, Enabel et RENACA afin de faire connaître davantage d’innovations financières et digitales mais aussi pour renforcer les taux d’utilisation de ces crédits par les agri-entrepreneurs. Il a donc invité les producteurs, transformateurs, commerçants agissant dans la filière ananas à saisir massivement cette opportunité qui leur est offerte pour le financement de leurs activités.

Rappelons que les caisses du RENACA sont majoritairement installés en milieu rural où l’agriculture constitue l’activité principale des populations. La forte implantation du réseau dans le bassin de production de l’ananas, une filière en forte expansion, à travers (9) guichets en est une preuve éloquente. Le CPME, un centre d’expertise dédié au financement de la microentreprise est quant à lui un instrument adéquat mise en place par le RENACA pour la promotion et le développement de cette filière.

Latest news from this project

No news