Loading ...

Création d’un environnement favorable au développement des Chaînes de Valeur Ajoutée (CVA) ciblées et à l'innovation

Programme DEFIA 2
> Benin

Bénin: Convention signée avec le Fonds national de développement agricole pour booster la filière ananas

Bénin: Convention signée avec le Fonds national de développement agricole pour booster la filière ananas


Signée le 17 décembre 2020, la convention de subsides entre Enabel et le Fonds national de développement agricole (Fnda) entre dans sa phase opérationnelle.
Une rencontre de démarrage a eu lieu le mardi 19 janvier 2021 à Cotonou.  

37 agri-entrepreneurs de la filière ananas pourront disposer d’équipements productifs performants, grâce à un appui de l’Agence belge de développement (Enabel). Il s’agit de 19 transformateurs, 10 exportateurs et 8 fournisseurs de services (intrants, emballages, équipements, etc.) qui bénéficieront de la convention de subsides signée le 17 décembre 2020 entre Enabel et le Fonds national de développement agricole (Fnda).  
Visant à favoriser l’accès au financement des bénéficiaires, la convention entre dans sa phase opérationnelle et ce, pour une durée de 29 mois. L’atelier de démarrage a réuni ce, mardi à Cotonou, les parties prenantes.  
Portant sur un montant de 1 199 514 euros soit environ 786 millions F Cfa, l’appui s’inscrit dans le cadre du Programme de développement de l’entreprenariat dans la filière ananas (Defia) porté par Enabel et qui appuie près de 300 entrepreneurs agricoles, précise Wilma Baas, manager du Programme Defia.« Accroître durablement les investissements productifs des agri-entrepreneurs de la filière ananas à travers des financements adaptés et plus abordables », tel est l’intitulé de la convention, rappelle-t-elle. Cet appui devra permettre aux bénéficiaires de développer leurs activités, améliorer leurs revenus et générer des emplois durables, poursuit-elle.  
Valère Léonard Houssou, directeur général du Fnda, se réjouit de la confiance placée en sa structure pour favoriser la mise en place du dispositif d’accès au crédit au profit des acteurs de la filière ananas. Il assure que ce partenariat sera « fructueux » pour la compétitivité de la filière et le bonheur des acteurs. « C’est le début d’un partenariat que nous comptons renforcer dans le temps », ajoute-t-il.  
Mode opératoire  
La convention de subsides d’Enabel vise la mise en place d’un mécanisme de subvention d’investissement adossée au crédit, accompagné d’actions de professionnalisation du Fnda, indique Wilma Baas, manager du Programme Defia. Ce mécanisme sera mis en œuvre par neuf structures de financement : six systèmes financiers décentralisés (Sfd) et trois banques, partenaires de Defia et de Fnda, détaille Waly Clément Faye, assistant technique international auprès de Defia. Elles recevront les fonds qui seront versés par tranches par Defia au Fnda et les positionneront dans les comptes ouverts par les promoteurs. Ces derniers devront satisfaire aux conditions préalables telles que la contrepartie mobilisée, l’accord de l’institution financière pour le crédit complémentaire et d’autres documents.  
En attendant, l’équipe de coordination s’affaire, selon l’agenda du premier trimestre (janvier-mars), à l’élaboration des documents et outils d’opérationnalisation du mécanisme de subvention avant la sensibilisation des entrepreneurs, la signature de convention entre ces derniers et le Fnda, etc.
Wilma Baas insiste sur le professionnalisme et la transparence qui doivent caractériser la gestion des ressources financières. Outre le renforcement des capacités techniques du Fnda par le recrutement d’un expert technique et la formation du personnel sur des thèmes spécifiques, il est prévu un mécanisme de suivi et de contrôle ainsi qu’un audit annuel.

Latest news from this project

No news