Loading ...

Création d’un environnement favorable au développement des Chaînes de Valeur Ajoutée (CVA) ciblées et à l'innovation.

Programme DEFIA 2
> Benin

Renforcement de la filière de l’ananas au Bénin

Pour renforcer l’image de l’ananas au Bénin et défendre l’intérêt des interprofessionnels de la filière Enabel au Bénin octroie un subside de 186 636


La signature de la convention de subside entre Enabel et l’Association Interprofessionnelle de l’Ananas du Bénin (AIAB) a eu lieu ce 16 novembre 2020 dans la salle de réunion du programme de développement de l’entreprenariat dans la filière ananas (DEFIA).
Cet accord entre l’AIAB et Enabel à travers le programme DEFIA permettra d’améliorer la gouvernance de l’AIAB, de renforcer les relations entre les familles d’acteurs membre de l’AIAB, de promouvoir la filière ananas au Bénin et de renforcer les actions de plaidoyer.  

L’un des résultats clés du programme DEFIA est l’amélioration du cadre légal pour favoriser le développement de la filière ananas. C’est pour atteindre ce résultat que cet accord de subside est signé avec l’AIAB.  Créer en 2016, l’Association Interprofessionnelle de l’Ananas du Bénin (AIAB), fonctionne conformément à la loi 1901 régissant les associations. Son objectif est de dynamiser la gouvernance du secteur ananas pour son auto-développement à travers l’amélioration durable de la productivité, de la qualité et de la compétitivité de l’ananas du Bénin et de ses dérivées. Selon AKPOE A. Athanase, président de l’AIAB, cette signature de convention est le couronnement d’un processus participatif d’identification des besoins en renforcements de capacités puis de la planification opérationnelle et financière. « Elle constitue la preuve de la bonne collaboration entre l’interprofession ananas du Bénin et le programme bénino-belge », se réjouit-il. A ce propos, Mr AKPOE A. Athanase a affirmé que l’AIAB saisira l’opportunité de ce partenariat pour mieux organiser, développer la filière ananas et mieux défendre les intérêts des membres de l’AIAB.  Au nom de l’Association, il a pris l’engagement que les fonds qui leur ont été octroyés seront utilisés à bons escient. Pour Jean-françois MICHEL, Représentant Résident de Enabel au Bénin, l’Agence belge de développement est en accord avec le gouvernement du Bénin et mets en œuvre à travers le pilier 1 de son programme de coopération 2019-2023, le programme de développement de l’entreprenariat dans la filière ananas (DEFIA) qui vise à appuyer le développement des chaines de valeur ajoutée (CVA) porteuses et l’entreprenariat dans cette filière. Grâce à cet accord de subsides, Enabel à travers DEFIA accompagnera le renforcement des capacités des élus, des agents de l’AIAB et des familles d’acteurs dans leur rôle de plaidoyer pour la promotion et le développement de l’ananas au Bénin, a-t-il ajouté. Le Représentant Résident de Enabel au Bénin a rassuré l’AIAB de la disponibilité et de l’engagement de l’équipe de DEFIA à accompagner la mise en œuvre de la convention de subside avec efficacité, efficience et rigueur.

Le montant maximum octroyé par Enabel est de cent quatre-vingt-six millions six cent trente-six mille cent soixante-cinq (186 636 165) de FCFA, soit deux cent quatre-vingt-quatre mille cinq cent vingt-cinq (284 525) Euros. Ladite convention rentrera en vigueur à compter de sa date de signature et prendra fin trente (30) mois après la date de cette signature soit le 30 mai 2023.

Latest news from this project

No news