Loading ...

Amélioration de la compétitivité des chaînes de valeur dans la filière ananas

Programme DEFIA 1
> Benin

Exportation des produits dérivés de l’ananas : Enabel accompagne 21 entreprises pour l’obtention des agréments UEMOA/CEDEAO

Exportation des produits dérivés de l’ananas : Enabel accompagne 21 entreprises pour l’obtention des agréments UEMOA/CEDEAO

Madame Shadiya Alimatou ASSOUMAN, Ministre de l’Industrie et du Commerce a présidé aux côtés de Monsieur Gaston DOSSOUHOUI, Ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de pêche, la cérémonie officielle de remise aux entreprises de transformation d’ananas des agréements UEMOA et CEDEAO. Cette démarche d’accréditation des entreprises transformatrices d’ananas accompagnée par Enabel à travers le programme DEFIA a permis à 21 entreprises de franchir les différentes étapes du processus d’agrément avec un total de 238 gammes de produits dérivés d’ananas agréés. Grâce à ces agréments, les entreprises récipiendaires pourront désormais avoir un accès facile aux exportations de leurs différents produits vers la sous-région 

Le programme DEFIA, dans le cadre de ses actions d’accompagnement pour l’accès aux marchés de la sous-région, a constaté que beaucoup d’entreprises de transformation d’ananas ne disposent pas de certifications et agréments nécessaires permettant l’exportation formel de leurs produits vers les pays de la sous-région.
Pour pallier cette insuffisance, DEFIA a conduit une analyse du potentiel de 73 entreprises de transformation d’ananas du Bénin pour s’engager dans le processus d’obtention des agréments UEMOA ou CEDEAO afin qu’elles puissent plus facilement entrer sur le marché régional et renforcer leur positionnement en Afrique de l’Ouest. 
Afin de permettre au Bénin de bénéficier des avantages liés aux différents mécanismes mis en place au sein des communautés UEMOA et CEDEAO, Enabel à travers le programme DEFIA, et en collaboration avec les Ministères chargés de l’Agriculture et du Commerce, a accompagné des entreprises de transformation d’ananas du Bénin dans le processus d’obtention des agréments UEMOA et CEDEAO. La détention de ces agréments prouve que les entreprises transforment des produits agricoles conformément aux « Règles d’Origine » définis par les différents mécanismes opérationnels. Ce qui confère donc aux produits l’appellation « produits d’origine » ou « produits originaires de la CEDEAO pouvant bénéficier des avantages du Schéma de Libre Échange (SLE) conçu pour ouvrir de nouveaux marchés et stimuler l’accroissement du volume du commerce intra régional au sein de la CEDEAO.

Cet appui aux entreprises de transformation d’ananas pour la facilitation de l’accès des produits dérivés sur les marchés sous-régionaux et régionaux répond à la volonté de l’Agence belge de développement (Enabel) d’accompagner le gouvernement du Bénin à travers le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, les structures nationales d’appui à la promotion des exportations en collaboration avec l’Association interprofessionnelle de la Filière Ananas (AIAB) à l’accomplissement de leurs missions régaliennes pour booster le développement de la filière ananas au Bénin. Ces agréments sont destinés directement à 21 entreprises bénéficiaires membres de la Fédération Nationale des Transformateurs d’Ananas du Bénin (FENACOTAB), la Coopérative des Entreprises de Transformation d’Ananas du Bénin (CETRAB). 

Mme Shadiya Alimatou ASSOUMAN, Ministre de l’industrie et du Commerce a salué les efforts très louables des entreprises qui ont franchi toutes les étapes d’obtention de ces agréments UEMOA/CEDEAO et qui pourront désormais contribuer davantage au développement du commerce extérieur de l’ananas béninois et de ses produits dérivés.Elle a exhorté ces entreprises à veiller à la bonne qualité des produits qui seront commercialisés car il y va de la renommée du secteur industriel national et du label « Made in Bénin ». 

Gaston DOSSOUHOUI, Ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de pêche, a remercié l’Agence belge de développement pour son accompagnement de la filière ananas au Bénin. Il a également félicité l’Apiex, l’ATDA pole 7 et l’ABSSA sans oublier toutes les structures nationales de contrôles pour le service de qualité qui ne cessent de fournir aux producteurs, transformateurs, exportateurs et commerçants des filières agricoles.  Il a pour finir, exhorter les différentes institutions nationales d’appui au secteur privé à plus d’actions innovantes en direction des acteurs des filières agricoles en vue de garantir la qualité et la présence des produits d’ananas agrées sur les marchés sous-régionaux et régionaux.

Latest news from this project

No news