Loading ...

« Appui opérationnel » du Programme d'appui à l'agriculture (PROFI)

PROFI VO
> Benin show map hide map

Donner le pouvoir aux Femmes Béninoises, Enabel engagée ! Abla Billy AGONGLO, une amazone à Grand-popo

Donner le pouvoir aux Femmes Béninoises, Enabel engagée !  Abla Billy AGONGLO, une amazone à Grand-popo

Membre de la coopérative « La Grâce de Dieu » à Grand-Popo, et propriétaire d’une superficie de 2 hectares où elle cultive la carotte, des oignons, de la tomate et du piment, Abla Billy AGONGLO avec son allure masculine se dévoile à nous...

Abla Billy est un personnage calme, timide mais forte. C’est une jeune femme entrepreneuse qui se donne les moyens pour sa réussite. Elle inspire, la détermination, la rage, la vigueur et la rigueur. Âgée de 28 ans, mariée et mère de deux enfants, Abla Billy s’est créé son environnement semé d’embûches mais aussi de joie. Issue d’une famille polygame de près  de 20 enfants, elle est très tôt confrontée aux réalités de la vie. Comment vit-elle ? Comment s’en est-elle sortie ? Combien de combats mène-t-elle par jour ? Que regrette-t-elle ? Se sent-elle épanouie ? 
« Je me suis mariée à un homme qui aimait aussi aller au champ comme moi. Ensemble nous cultivions une portion de terre appartenant à ses parents. Aujourd’hui grâce aux bénéfices générés par la vente des produits maraîchers issus de notre champ, nous avons pu acquérir nos propres surfaces », raconte-elle avec une fierté presque voilée. 
Membre de la coopérative « La Grâce de Dieu » à Grand-Popo, et propriétaire d’une superficie de 2 hectares où elle cultive la carotte, des oignons, de la tomate et du piment, Abla Billy AGONGLO avec son allure masculine se laisse découvrir.  15 ans déjà que Abla Billy a choisi l’entrepreneuriat agricole. Après ses études universitaires où elle a obtenu son Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en Comptabilité, elle décide de s’adonner aux travaux champêtres qui étaient une passion pour elle. Déjà enfant, Abla Billy, nous raconte qu’elle aimait aller aux champs avec sa mère. Cette passion, loin de s’éteindre au bout des années s’est accrue, grandissant de jour en jour. C’est en 2015, qu’elle devient membre de la Coopérative « La Grâce de Dieu », une coopérative qui a bénéficié de l’accompagnement technique et financier du PROFI « Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles » initié par l’Agence belge de développement « Enabel ».
« En tant que membre de la coopérative, j’ai reçu des graines, de l’engrais, des pulvérisateurs, des motocyclistes pour la production de cette saison. Avant cet appui, je ne pouvais pas produire sur une surface de 2 hectares à cause du manque de moyens financiers pour acheter les graines, l’engrais et faire face aux charges liées à la production », déclare-t-elle toute enthousiasmée. 

« Je dis aux jeunes diplômés ou non diplômés, et surtout aux jeunes femmes comme moi que la terre ne ment pas, elle nourrit son homme. Ne vous cachez pas derrière vos diplômes soit disant que vous voulez du travail. Du travail, il y en a déjà. La terre regorge de richesses et qui cherche  bien    finit  par     trouver », conclut-elle  toute confiante  et  souriante.

Pour elle, cet appui est d’une valeur inestimable car, partie de rien, (pas de terre ni de financement) Abla Billy est aujourd’hui un exemple dans son village. Elle possède 2 hectares entièrement emblavées et fait un chiffre d’affaire de plus de 2 millions chaque année grâce à la commercialisation des produits maraîchers. Grâce à ces revenus, elle est fière de participer aux charges de la maison, de subvenir aux besoins de ses enfants et constitue également un soutien pour sa famille. 


Latest updates from this project

No updates