Loading ...

EU digital solutions to strengthen the resilience of education and health systems to COVID-19 in the Eastern, Southern Africa and Indian Ocean Region

D4DCOVID-ESAFI
> Belgium

La digitalisation au service des soins de santé - Visite du Centre Sainte Thérèse (Burundi)

  • La digitalisation au service des soins de santé - Visite du Centre Sainte Thérèse (Burundi)
  • La digitalisation au service des soins de santé - Visite du Centre Sainte Thérèse (Burundi)
  • La digitalisation au service des soins de santé - Visite du Centre Sainte Thérèse (Burundi)

Dans le cadre du programme de résilience au COVID-19 grâce à la digitalisation (co-financé par l’Union Européenne et implémenté par Enabel), un appel à candidature a été lancé pour solliciter des hôpitaux intéressés d’implémenter de nouvelles solutions digitales au sein de leurs services.

En quoi cela consiste-t-il ? Quelles sont les étapes d’une telle transition ? L’hôpital Sainte-Thérèse nous a ouvert ses portes pour découvrir les premières étapes de sa transition vers la digitalisation de ses infrastructures.

Après avoir collaboré à l’installation des panneaux solaires et serveurs permettant les prémices d’une connexion stable, le travail préparatoire est en cours et Dr Sœur Lamberta Nakabandi, la directrice, nous explique ce qu’elle attend de ces nouvelles installations.

Un suivi des patients et qualité de services améliorés

Grâce à la digitalisation des fiches patients, l’hôpital espère d’une part, pouvoir garantir un suivi qualitatif et rapide en termes de pathologies et soins et d’autre part, soulager le personnel soignant de nombreuses tâches administratives afin de leur permettre de se concentrer sur les soins. De plus, le personnel administratif entrevoit avec ces nouvelles technologies et matériel, une opportunité d’un meilleur suivi au niveau des factures et dossiers leur permettant de économies de coût. De plus, en digitalisant certains aménagements, le personnel soignant obtiendra l’opportunité de contacter des collègues parfois situé à de grandes distances pour solliciter leur expertise et conseils.

« Grâce à la digitalisation, l’autre connait ce que je connais. C’est important d’assurer un suivi du patient et ça allège d’autres services comme la réception ou encore la facturation (…). Nous espérons pouvoir développer un meilleur suivi des factures pour assurer l’économie de l’hôpital. »

Un gain d’espace

Il n’est pas rare de voir de nombreux dossiers s’accumuler dans les armoires et de prendre certains espaces qui pourraient permettre d’être utilisés à de véritables objectifs de santé. C’est pourquoi la digitalisation est également accueillie à ce niveau comme une bouffée d’air frais.

L’équipe soignante et directrice est bien évidemment consciente que ces aménagements impliquent des changements organisationnels et budgétaires afin de pouvoir poursuivre, sur le long terme, l’entretien et l’utilisation du matériel. Dans cette dynamique, les équipes du projet et de l’hôpital collaborent de manière étroite afin de garantir une implémentation pérenne et de long terme.  « Les équipes soignantes accueillent très positivement l’arrivée de la digitalisation car ils espèrent pouvoir être plus rapidement en contact avec d’autres centres de santé plus éloignés mais surtout se concentrer sur leurs tâches médicales plutôt que devoir se perdre dans beaucoup de dossiers papiers. »


***

Quelques mots au sujet de RESICODI (Résilience au COVID-19) par la digitalisation

Dans un esprit Team Europe, la GIZ et Enabel ont uni leurs forces pour tirer parti des projets existants afin d'assurer une réponse intégrée et durable au COVID-19. RESICODI soutient ainsi des initiatives en cours mises en œuvre par les deux agences :

  • La GIZ renforce l'initiative BACKUP Fund établie pour fournir un soutien technique et financier aux partenaires africains travaillant sur des solutions numériques pour les services d'éducation de base.
  • Enabel renforce les projets réussis de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) et de santé pour faciliter la résilience au COVID-19.
Le projet est mis en œuvre au Botswana, au Burundi, en République démocratique du Congo, à Madagascar, au Malawi, en Namibie, au Rwanda et en Zambie.

Latest news from this project

No news