Loading ...

EU digital solutions to strengthen the resilience of education and health systems to COVID-19 in the Eastern, Southern Africa and Indian Ocean Region

D4DCOVID-ESAFI
> Belgium

Digitalisation des hôpitaux au Burundi : une amélioration de la vie de l’hôpital ?

  • Digitalisation des hôpitaux au Burundi : une amélioration de la vie de l’hôpital ?

Au Burundi, le projet de Résilience au COVID-19 par la digitalisation (RESICODI) appuie des solutions existantes dans le système de santé avec de nouveaux outils numériques dans le but de les renforcer et garantir un service de qualité aux patients et personnel soignant.

Spès caritas Ndayishimiye, gestionnaire de projet d’appui au système national d’informations sanitaires (Enabel), nous explique en quoi consiste l’approche de digitalisation du projet.

Mise en place de 3 activités principales 

  • Mise en place des tableaux de bord COVID-19 en vue d’une prise de décision éclairée en matière de COVID-19 
  • Informatisation de 4 hôpitaux en mettant un accent particulier sur les aspects de COVID-19 
  • Formations à l’attention des différents prestataires basées sur le e-learning et tous les aspects COVID-19 tels que la prise en charge, la sensibilisation ou encore l’hygiène 
La digitalisation, un atout pour les services de santé ? 
En étant en contact permanent avec les institutions de santé, il est maintenant clair que la digitalisation s’impose comme une plus-value pour le système existant. Tout d’abord, grâce à certains outils numériques, le circuit du patient est réduit et sa prise en charge est facilitée dans la continuité. Ensuite, pour le personnel soignant, les tâches sont également moins redondantes. La centralisation des informations permet de laisser le personnel hospitalier sur des questions cruciales sans se perdre dans de nombreux documents et tâches administratives.

D’autre part, la gestion des ressources financières et médicamenteuses est également automatisée et permet de gagner en transparence. En termes de prestations, tout est centralisé avec des tarifs corrects, ce qui peut éviter de nombreux litiges.   “La digitalisation, même si nous nous trouvons dans un contexte de pays fragile avec certaines conditions incertaines comme la disponibilité d’énergie, apporte une plus-value dans le secteur de la santé.”

Un défi majeur : garantir la pérennité des actions de digitalisation
La digitalisation génère une plus-value financière, il dès lors important de pouvoir sensibiliser les hôpitaux à cette plus-value et que celle-ci ne soit pas directement dépensée. C’est pourquoi, en mettant en place les solutions numériques, les équipes sensibilisent l’hôpital sur les implications d’installation d’un tel matériel (entretien, réparations…) et qu’il est nécessaire de prévoir des lignes budgétaires à cet effet.

“Nous espérons qu’avec une digitalisation à plus grand échelle dans le secteur des soins de santé, le marché local arrivera à disponibiliser du matériel pour que les hôpitaux parviennent à s’approvisionner localement sans être dépendants de l’importation.”

En ce qui concerne les ressources humaines, la formation est primordiale. Formation du personnel utilisateur mais également des informaticiens qui doivent soutenir l’administration et l’installation du système. Un véritable plaidoyer est mis en place pour que chaque hôpital puisse disposer d’un informaticien au sein de son équipe. La formation certifiante (CISA) organisée en présentiel et spécifique aux besoins rencontrés dans le secteur.

***
Quelques mots au sujet de RESICODI (Résilience au COVID-19) par la digitalisation
Dans un esprit Team Europe, la GIZ et Enabel ont uni leurs forces pour tirer parti des projets existants afin d'assurer une réponse intégrée et durable au COVID-19. RESICODI soutient ainsi des initiatives en cours mises en œuvre par les deux agences :
  • La GIZ renforce l'initiative BACKUP Fund établie pour fournir un soutien technique et financier aux partenaires africains travaillant sur des solutions numériques pour les services d'éducation de base.
  • Enabel renforce les projets réussis de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) et de santé pour faciliter la résilience au COVID-19.
Le projet est mis en œuvre au Botswana, au Burundi, en République démocratique du Congo, à Madagascar, au Malawi, en Namibie, au Rwanda et en Zambie.

Latest news from this project

No news