Loading ...

Programme d’Appui au Système de la Santé II

EU PASS FBP 2
> Burundi

L’Union Européenne contribue à travers Enabel à l’amélioration de l’état de santé de la population (soins de santé maternels et infantiles)

L’Union Européenne contribue à travers Enabel à l’amélioration de l’état de santé de la population (soins de santé maternels et infantiles)

Grâce au financement de l'Union Européenne, Enabel exécute un programme d'appui au système de santé à travers l'outil de financement basé sur la performance, en abrégé « PASS-FBP ». Depuis juillet 2016, période de démarrage de la première phase du programme, le système de santé au Burundi a connu des résultats palpables. Ainsi, si la mortalité maternelle est passée de 500 à 339 pour 100M tandis que le taux de mortalité infantile est passé de 96‰ à 78‰  selon les études démographique de santé, et d'autres indicateurs de santé au Burundi ont également été améliorés.

Ce programme, qui est destiné à plus de 80% à soutenir les plus vulnérables en vue d'améliorer leur accès aux soins de santé de qualité, s'est référé aux documents de politique de la santé au Burundi comme la politique nationale de santé 2016-2025, les Plans Nationaux de Développement Sanitaire et d'autres.

Améliorer l'état de la santé de la population burundaise par l'accès aux soins de santé de qualité pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, tel est l'objectif du programme. Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du gouvernement du Burundi de garantir la gratuité des soins de santé pour cette catégorie, l'Union Européenne a décidé de cofinancer les performances des prestations des soins et services de santé couplés à la gratuité des soins des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans.
 
Pour contribuer à cet objectif, le Programme d'Appui aux Systèmes de Santé « PASS- FBP » exécuté par Enabel, assure le cofinancement du secteur de santé avec le paiement des factures des formations sanitaires et l'appui aux FOSA en vue de garantir une offre de soins de qualité et une gestion financière performante, les renforcements des capacités, le contrôle interne, les évaluations de la qualité des soins à l'improviste, les audits les cliniques dans hôpitaux, ou la contre-vérification.

Chaque mois, le Programme contribue à hauteur de 917.000 euros - soit deux milliards de francs bu - pour que les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans bénéficient des soins gratuits et de qualité.

Ainsi, de 2016 à 2019, lors de la première phase du programme, plus de quarante-deux millions d'euros (42 522 846 ), dont plus de 37 millions d'euros (37.511.101 €) ayant contribué au cofinancement du paiement des factures des FOSA. Soit plus de quatre-vingt-cinq milliards de francs depuis l'été mobilisés par l'Union Européenne pour défendre le secteur. Plus de 88% du Budget consommé pour la première phase a été utilisé pour le paiement des factures des prestations des FOSA. Cette contribution du Programme PASS-FBP représente 40,06 % de la facture globale des centres de santé et des hôpitaux de district du pays.

Pour la deuxième phase du Programme en cours qui couvre la période 2019 - 2022, un budget de plus de vingt-sept millions d'euros (27.750.000 ) dont plus de vingt-deux millions (22.630.307 €) prévus pour le cofinancement des factures des FOSA, sont destinés au financement des formations sanitaires du Burundi en vue de garantir l'accès aux soins de santé de la population burundaise, avec un accent sur les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. 

Le programme d'Appui au Système de Santé à travers l'outil du FBP est en phase avec les documents de planification de la santé au Burundi comme le Plan de Développement Sanitaire 2019 -2023 qui rappelle que l'amélioration de l'offre des soins et service de santé maternelle, du nouveau-né, de l'enfant, de l'adolescent(e) et du jeune, de la personne âgée ainsi que de la santé nutritionnelle de qualité est une obligation pour le Burundi.

« Cette publication a été produite avec le soutien financier de l'Union européenne. Son contenu de la seule responsabilité d'Enabel et ne relève pas nécessairement les opinions de l'Union européenne »

Latest news from this project

No news