Loading ...

TWITEHO AMAGARA - Appui à la résilience des populations du Burundi – Santé

TWITEHO
> Burundi

Burundi: La réhabilitation de l’Hôpital de district de Rwibaga - une condition sine qua non à l’informatisation

Burundi: La réhabilitation de l’Hôpital de district de Rwibaga - une condition sine qua non à l’informatisation

L’Hôpital de district de Rwibaga, situé dans la province sanitaire de Bujumbura fait actuellement l’objet d’une informatisation de ses différents services. Le choix de cet hôpital s’est fait en raison de la forte mobilisation de son personnel pour tirer tous les bénéfices de l’informatisation. Des initiatives du personnel pour la mise en place d’outils informatiques au sein de leur structure avaient déjà vu le jour, notamment au travers de la création d’un fond commun à l’hôpital dans le but d’auto-financer les aménagements. C’est donc grâce à cette motivation et ces initiatives qu’Enabel a pu identifier le potentiel de cet hôpital et a pu y placer sa confiance.

Néanmoins, cet hôpital faisait également face à de nombreuses insuffisances, notamment en termes d’infrastructures. Dans le cadre du programme Twiteho Amagara, le consortium Enabel, représenté par Enabel, a donc pris l’initiative de réhabiliter cet hôpital à fort potentiel.

L’objectif principal de cette activité est l’amélioration des conditions de vie et d’hygiène des patient-e-s de l’hôpital. Ceci se fera sentir, in fine, sur la qualité des soins prodigués par cette structure.
 
Les travaux de réhabilitation ont débuté le 26 décembre 2020 et devront être livrés le 26 avril 2021. 

Cette réhabilitation passe par divers types d’activités, allant de l’amélioration de l’hygiène et assainissement, en passant par la réfection de toitures ou encore la gestion des eaux de ruissellement. Le premier constat effectué par l’équipe en charge de la réhabilitation de cet hôpital est l’insuffisance de latrines ainsi que leurs limites. Cela signifie que les latrines originelles de l’hôpital ne sont pas à fosse vidangeable et seront, selon les estimations de l’équipe, bientôt remplies. Trois blocs de latrines avec fosses vidangeables, composées chacune de deux WC et une douche sont donc en cours de construction.

Ensuite, il a été décidé de mettre en place des WC à siège ainsi que des douches au sein même des blocs d’hospitalisation, afin, notamment, de réduire les déplacements des patient-e-s ayant des difficultés à se mouvoir. Cette activité s’accompagnera d’une réparation des trottoirs menant aux blocs d’hospitalisation ainsi que d’une réfection des pavements à l’intérieur de ceux-ci.

La réhabilitation de l’hôpital étant directement liée à l’informatisation de celui-ci, il paraissait très important de procéder à une sécurisation de cette informatisation d’un point de vue électrique. Cela passe notamment par la mise en place d’appareils de stabilisation de l’électricité comme des disjoncteurs.

Des travaux de réfection des trottoirs, de construction de caniveaux afin de faciliter l’évacuation des eaux de pluies, très fréquentes dans cette zone, ainsi que le changement de la toiture au niveau de la maternité et la barza du bloc de la buanderie sont autant d’activités prévues dans le cadre de cette réhabilitation.

Le choix de l’entreprise effectuant les travaux s’est fait sur base d’un marché public sans publication autour duquel 8 entreprises ont été mises en compétition. Un ingénieur en génie civil a également été recruté par Enabel dans le cadre du programme Twiteho Amagara afin de suivre et contrôler le bon déroulement des travaux, et d'identifier si l’entreprise respecte les spécifications techniques, les plans, la conformité des matériaux, etc. 

Latest news from this project

No news