Loading ...

Programme d'Appui Institutionnel et Opérationnel au Secteur Agricole (PAIOSA) : amélioration de la compétitivité du secteur agricole

PAIOSA 3
> Burundi

Les Groupements de Gestion Forestière se lancent dans l’apiculture dans les provinces Ruyigi et Rutana

Les GGF se lancent dans l’apiculture dans les provinces Ruyigi et Rutana

Direction l’Est du Burundi, dans la province Ruyigi. Cette région est réputée pour son miel naturel de très haute qualité. L’apiculture y est pratiquée depuis très longtemps, mais l’apiculture moderne est le fruit de l’intervention d'organisations non gouvernementales et de programmes de développement, dont le PAIOSA.

Dans la région du Moso, les membres des Groupements de Gestion Forestière (GGF) ont compris l’importance que revêtent les abeilles dans leurs vies, et surtout la symbiose qui doit exister entre l’homme, l’abeille et l’agriculture. Ainsi, la protection et l’entretien des boisements peuplés d’essences exotiques et autochtones - supports de l’apiculture - deviennent une activité en même temps lucrative et restauratrice des paysages naturels.

Aujourd’hui, quatre GGF de Nyabigozi et de Bugama dans la commune de Gisuru, six GGF de Nyabitsinda, Nyamitukwe, Nyamasenga, Nyakiyonga et Ruharo dans la commune de Nyabitsinda, province Ruyigi, un GGF de Gasenga dans la commune de Mpinga Kayove et deux GGF de Kibinzi I & II dans la commune et province de Rutana, disposent de 120 ruches modernes et 319 ruches traditionnelles.

Depuis 2020, le programme PAIOSA a octroyé à ces groupements, en plus des ruches modernes, un kit complet de tenues de sécurisation des apiculteurs dans leur métier, d’équipements modernes de traitement du miel et de valorisation de sous-produits dérivés. Ces équipements avaient été précédés par des formations sur l’apiculture moderne, dispensées par des spécialistes burundais dans le domaine. La production du miel est donc en cours et les GGF sont contents des ruches modernes qu’ils ont reçues, estimant qu’ils vont augmenter la quantité et la qualité du miel par rapport au miel obtenu avec les ruches traditionnelles.

Le marché du miel existe localement, mais les grandes quantités sont acheminées vers les marchés de Bujumbura et Gitega, respectivement capitales économique et politique du Burundi, où on retrouve le miel de qualité dans presque toutes les alimentations des deux villes. Nul besoin de rappeler les vertus du miel et ses bienfaits sur la santé humaine.

Pour les membres des GGF, cette initiative d’élevage des abeilles est venue à point nommé, d’autant plus que les abeilles sont une espèce en voie de disparition partout dans le monde et particulièrement au Burundi pour plusieurs raisons : les feux de brousse qui déciment des centaines d'hectares de forêts et partant des centaines de ruches chaque année, la dégradation et la destruction des régions forestières, l’utilisation intensive de pesticides dans le traitement de certaines cultures (notamment le haricot et le maïs, les arbres fruitiers).

Il y a donc une forte nécessité de protéger ces pollinisateurs des écosystèmes forestiers en faveur des écosystèmes agricoles au Burundi. Le PAIOSA, en appuyant et en accompagnant les GGF dans ce travail, rentre dans la restauration du paysage burundais tout en garantissant des sources de revenus pour les membres de ces groupements.

Notons qu’il existe dans la région du Moso 21 GGF qui font de la protection de l’environnement leur préoccupation quotidienne. Leurs actions passent par le reboisement des bassins versants des marais aménagés dans cette région par le programme PAIOSA, la lutte contre les feux de brousses, le traçage des coupes feux et l’entretien des boisements, etc. Plus de 800 ha ont été protégés dans cette région. A noter aussi, la diminution remarquable des feux de brousses dans cette région où la population avait fait de cette mauvaise pratique une culture. Un début de changement de comportement des populations riveraines des boisements vis-à-vis des écosystèmes naturels au Burundi !

Latest news from this project

No news