Loading ...

Programme d'Appui Institutionnel au Secteur de la Santé - volet 5: appui aux infrastructures, équipements et maintenance.

PAISS 5
> Burundi

Burundi: La gestion des équipements biomédicaux, au cœur d’un colloque à Bujumbura

La gestion des équipements biomédicaux est au cœur d’un colloque à Bujumbura


Les soins de santé sont en pleine évolution. Deux facteurs y jouent un rôle capital, à savoir, les ressources humaines et un équipement médical fiable.
Un équipement fonctionnel de qualité est crucial pour fournir des services de santé de qualité et reste un challenge majeur. La gestion du cycle de vie des dispositifs médicaux (de l'achat à la mise en fonction) fait partie des éléments constitutifs du système de santé proposés par l'OMS. Mais en réalité, la gestion rationnelle des équipements est la plupart du temps négligée. Les équipements (et infrastructures) sont donc négligés par manque d’un système de maintenance adéquat et adapté. Cela a des conséquences non seulement sur la qualité des services, mais également sur le budget de la santé.

Pour faire face aux conséquences que pourraient occasionner l’absence de maintenance des équipements médicaux, le projet PAISS 5 d’Enabel a mis en place un budget dédié pour la maintenance, qui représente 10% de l’investissement total, soit un montant de 1.1 millions d’Euros sur les 11 millions d’Euros dédiés aux infrastructures et équipements. D’autres projets d’Enabel concourent dans cet objectif notamment le PAISS 4 et le PASS FBP qui ont assuré et assurent aujourd’hui la digitalisation de la gestion du patrimoine hospitalier à travers la maintenance et le monitoring des équipements biomédicaux via le logiciel GMAO et la formation des techniciens qui gèrent les équipements fournis.

Au travers des échanges et partage d’expériences pendant les 2 journées, du 2 au 3 février 2022, le colloque a permis de sensibiliser les praticiens de la santé, les gestionnaires et les décideurs à la nécessité d’une gestion rationnelle de la maintenance des équipements biomédicaux en démontrant l’impact sur l’amélioration de la qualité et de la quantité des prestations de soins.  

Lors des restitutions des travaux de groupe, l’accent a été mis sur l’importance de la prise en compte de tous les éléments qui composent la stratégie de maintenance décentralisée implémentée avec l’appui d’Enabel dans les 5 provinces d’intervention du PAISS 5 et ce, depuis 2017.

Le Ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida a encouragé dès lors ses partenaires et les responsables des formations sanitaires à s’inscrire dans cette stratégie en investissant : (i) dans le recrutement de techniciens de maintenance A2 dans les districts sanitaire en veillant à leur renforcement des capacités, (ii) dans la mise à niveau du plateau technique des formations sanitaires et des ateliers de maintenance des districts, (iii) en favorisant l’utilisation du logiciel GMAO aujourd’hui utilisé sur l’ensemble du territoire national.  


Latest news from this project

No news