Loading ...

Appui Complémentaire à la Formation Professionnelle et Technique (ACFPT)

ACFPT
> Burundi

Au Burundi, zoom sur les « chantiers-formation » : un mécanisme d’apprentissage entre pairs et d’insertion des jeunes dans les métiers du bâtiment

  • Les « chantiers-formation » : un mécanisme original d’apprentissage entre pairs et d’insertion des jeunes dans les métiers du bâtiment

Les chantiers-formation pratiqués par le projet ACFPT de Enabel au Burundi permettent de réaliser des infrastructures par et pour les centres de formation. En effet, le principe est de construire des extensions ou réhabilitations d’infrastructures d’un centre de formation en partie avec les lauréats issus de l’enseignement des métiers des filières bâtiment de ce même centre, dans une démarche de formation pratique additionnelle et d’insertion.
Alliant production et formation, les lauréats qui travaillent sur ces chantiers sont accompagnés par des ouvriers qualifiés afin de renforcer leurs compétences professionnelles, et tous deux bénéficient de l’encadrement d’un conducteur de chantier professionnel et performant. Ainsi, le dispositif chantier-formation permet de renforcer les compétences professionnelles dans les métiers du BTP sur le principe de la transmission du savoir-faire et du savoir être entre pairs.

Enabel à travers le projet ACFPT vient de réaliser au cours de l’année 2022 pas moins de 5 chantiers formations dans les centres d’enseignement des métiers (CEM) partenaires du projet, tels que des murs de clôture pour sécuriser les centres, l’aménagement d’ateliers de transformation agro-alimentaire et la transformation d’une salle multimédia.

Les cinq chantiers-formation représentent un investissement total de 513 000 Euros, dont 145 000 Euros pour les bourses de stage, indemnités et assurances individuelles. Au total, ce sont 88 lauréats des filières du Bâtiment Travaux Publics (BTP) issus des centres de formation qui ont été à l’œuvre avec 358 artisans et ouvriers qualifiés des Provinces de Karusi, Cibitoke, Muramvya, Muyinga et Rumonge sur une période de 4 mois.
Enabel veille à travers cette activité également à favoriser l’insertion professionnelle pour les lauréats garçons et filles au-delà du chantier-formation. Ainsi, chaque participant a bénéficié d’une séance de sensibilisation d’éveil à l’esprit entrepreneurial et à l’épargne. Enfin, l’accès aux mères a été facilité par l’octroi d’une indemnité supplémentaire permettant de faire garder leurs enfants en dehors du chantier au cours de la journée de travail.

Sur les 5 chantiers, 184 filles ont pu avoir l’expérience d’insertion offerte par le dispositif de chantier-formation, et une dizaine de lauréats ont trouvé ensuite un travail chez les ouvriers qualifiés de la Région. Visitez notre vidéo pour savoir plus sur le chantier formation :https://youtu.be/3mpk-ThZ6s4        

Latest news from this project

No news