Loading ...

Création d’un environnement favorable au développement des Chaînes de Valeur Ajoutée (CVA) ciblées et à l'innovation.

Programme DEFIA 2
> Benin

Faciliter l’accès des entrepreneurs agricoles au crédit pour juguler les effets néfastes de la crise sanitaire au Bénin

La crise sanitaire liée à la Covid19 n’a épargné aucun secteur de la vie socio-économique. Au Bénin, elle a engendré la fermeture des frontières, la mise en place de cordons sanitaires autour de certains départements à risque, l’interdiction des mouvements inter-départements, la fermeture de bars et plages, l’exigence de sobriété dans les cérémonies familiales et l’interdiction de la tenue des ateliers et conférences.

L’impact de la crise au Bénin a entraîné des situations économiques extrêmement difficiles pour la plupart des agri-entrepreneurs. En effet, en raison de la crise COVID-19, la majeure partie des activités est à l’arrêt, et ces personnes ont enregistré une baisse du niveau d’activité et du chiffre d’affaire.

Entre autres conséquence de ces restrictions pour les agri-entrepreneurs de la filière ananas:
- les difficultés d’approvisionnement en matières premières (ananas frais); - la chute des prix de la matière première et les difficultés d’écoulement;
- la baisse des commandes au niveau national avec comme conséquences une baisse du niveau d’activités et du chiffre d’affaires ;
- les difficultés de trésorerie pour d’une part respecter les engagements d’achat de matière première auprès des producteurs et d’autre part faire face aux commandes en instances de clients de la sous-région.

Enabel à travers le Programme de Développement de l’Entreprenariat dans la Filière Ananas (DEFIA) a identifié des actions urgentes pour aider les entrepreneurs agricoles intervenant dans le ananas à mieux faire face à la pandémie de la COVID-19. Au nombre des initiatives prises, figure la facilitation de l’accès aux crédits « Fonds de roulement » aux agri-entrepreneurs avec une priorité accordée aux femmes transformatrices de l’ananas. 12 entreprises ont bénéficié de cette facilité pour un montant de près de 45 millions FCFA.

Colette YEHOUENOU et Clémence KOUGBLA
sont parmi les bénéficiaires de cette action. Elles partagent avec nous leurs témoignages dans ce reportage.

Latest news from this project

No news