Loading ...

Appui complémentaire à la formation professionnelle et technique (ACFPT)

ACFPT
> Burundi

Enabel en appui au secteur éducatif burundais : une convention vient d’être signée

Enabel en appui au secteur éducatif burundais : une convention vient d’être signée

Avec cette convention, le Projet d’Appui aux Organisations Burundaises par le Renforcement des Compétences (PAORC) confie aux trois institutions à savoir l’Ecole Normale Supérieure (ENS), la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université du Burundi et le Bureau d’Etudes et des Curricula de l’Enseignement Post-Fondamental Général et Pédagogique (BECEPFGP) la tâche de faire exécuter les prestations de formation. Il s’agit d’organiser une formation-action à l’endroit de professeurs des futurs enseignants du post-fondamental sur la pédagogie de l’intégration pour rendre pérenne les nombreux acquis de cette nouvelle approche mais aussi offrir une formation pertinente et efficace qui permet de combler les besoins de la formation initiale des futurs enseignants de l'enseignement post-fondamental.

Au cours de la cérémonie, Madame Brigitte SIEBERTZ Coordinatrice du PAORC, est revenue sur le contexte de cette convention, rappelant que l’appui d’Enabel au secteur éducatif burundais date de 2011 à travers le projet PAORC avec la refonte des programmes, l’élaboration des référentiels, le guide de l’enseignant, le cahier de supports-élèves, le cahier des situations d’intégration. Depuis 2016, le projet PAORC s’est mis dans la dynamique d’accompagnement de la mise en place de la pédagogie de l’intégration.

Le Représentant Résident d’Enabel au Burundi, Monsieur Abou El-Mahassine Fassi-Fihri, a eu l’occasion de saluer au nom d’Enabel la bonne collaboration existant entre Enabel au Burundi et les ministères partenaires des interventions de la Belgique au Burundi. Il a également souligné le fait que la Belgique à travers Enabel appuie actuellement trois secteurs stratégiques au Burundi à savoir l’éducation, l’agriculture et la santé. Il a enfin réitéré l’engagement d’Enabel à accompagner et appuyer ses partenaires dans le développement de ces trois secteurs clé au Burundi.

De son côté, le Directeur Général des Curricula et des Innovations pédagogiques qui a représenté le Ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique a fait savoir que le Ministère reconnait « les efforts que la Belgique a déployé pour le Burundi à travers Enabel, surtout au niveau de l’enseignement post-fondamental, par les formations en cascades qui ont été organisées, par plusieurs missions d’experts qui sont venus dans ce cadre, pour un bon nombre de formateurs qui ont été formés, touchant les enseignants du post-fondamental ».
Pour lui, la convention signée constitue une nouvelle initiative et est le résultat des échanges menés pendant un certain temps pour en dégager une compréhension commune. Il en a profité pour annoncer que la Direction générale qu’il représente ainsi que les trois institutions bénéficiaires s’engagent à mettre à la disposition de ce processus toutes les ressources humaines souhaitées pour assurer la réussite de cette formation.

Notons que cette convention permet de valoriser les compétences nationales en offrant une opportunité aux formateurs burundais à former les professeurs des futurs enseignants de l’enseignement post-fondamental dans les quatre instituts ayant en charge la formation des futurs enseignants. Les formations définies dans la convention se dérouleront en ligne à travers la plateforme « Open learning » d’Enabel de type MOODLE et en présentiel pour certaines séances. 200 professeurs des quatre instituts vont bénéficier desdites formations qui seront dispensées par 38 formateurs burundais et 5 consultants internationaux. Ces formations vont s’étendre sur une période de dix mois, d’octobre 2021 à juin 2022 et se dérouleront à Bujumbura. Cette convention porte sur un montant de 66.108.000 francs burundais.

Latest news from this project

No news